Certifications - ENGEL

Oeko-Tex Standard 100

La plus grande partie de nos vêtement de travail sont certifiés Oeko-Tex 100. Oeko-Tex 100 est la marque sanitaire la plus avancée du monde pour les textiles. Elle signifie que les tissus certifiés ne comportent pas de risques pour la santé de l’utilisateur. Connue pour la marque danoise « Tiltro til textiler » (Faites confiance aux textiles), Oeko-Tex 100 est une marque de produit écologique pour l’être humain.
Les étoffes sont testées pour détecter la présence de produits chimiques et de colorants nuisibles pour la santé.

Pour en savoir plus, allez sur www.okotex.com

EN 343

Ce pictogramme indique le degré de protection. Les chiffres figurant sur le côté du pictogramme représentent :

X: Classe de résistance à la pénétration de l’eau (niveau d’imperméabilité du vêtement).
3 = résistance la plus forte.
1 = résistance la plus faible.
Y: Classe de résistance évaporative (respirabilité). Indique le degré d’évacuation de l’humidité produite par la sueur, de l’intérieur et à travers le matériau extérieur.
3 = excellente évacuation.
1 = faible évacuation.

Protection contre le rayonnement solaire ultraviolet

Il est non seulement important de se protéger contre les risques sur le lieu de travail, mais également de prendre soin de son corps. C’est pourquoi certains textiles sont spécialement mis au point pour protéger contre les rayons solaires UV, ces rayons étant dangereux pour le corps. Pour offrir une plus grande sécurité à l’utilisateur, nous avons choisi d’utiliser des tissus certifiés UV-801 dans certains de nos vêtements de travail. En choisissant un vêtement certifié UV-801, vous bénéficiez d’une protection optimale contre les rayons solaires dangereux.

Pour en savoir plus sur la certification UV-801, consultez www.uvstandard801.com

EN ISO 20471

La norme EN ISO 20471 est subdivisée en 3 classes. La désignation de ces classes décrit l’efficacité du produit à rendre son utilisateur visible. Plus la surface à tissu fluorescent et réfléchissant est grande, plus la classification est élevée. Les matériaux fluorescents apportent davantage de visibilité à la lumière du jour et au crépuscule, tandis que les matériaux réfléchissants sont visibles lorsque les phares des véhicules ou l’éclairage de travail sont dirigés vers l’utilisateur dans l’obscurité.

GO/RT 3279

La norme de groupe des chemins de fer détermine les spécifications minimales pour les vêtements de signalisation à haute visibilité dans l'industrie ferroviaire.

EN ISO 11612

Les vêtements de protection en vertu de la norme EN ISO 11612 protègent contre un contact de courte durée avec la chaleur et le feu. La norme est subdivisée en différentes catégories où la lettre de code indique les normes respectées par ces vêtements. Chaque catégorie est aussi subdivisée en différents niveaux en fonction du degré de protection.

(A1) Propagation limitée des flammes
(A2) Inflammation des bords
(B) Chaleur par convection, niveaux 1 à 3, 3 étant le plus élevé
(C) Chaleur rayonnante niveau 1 à 4, 4 étant le plus élevé
(D) Éclaboussures d’aluminium fondu, niveau 1 à 3, 3 étant le plus élevé
(E) Éclaboussures d’acier fondu, niveau 1 à 3, 3 étant le plus élevé
(F) Chaleur de contact, niveau 1 à 3, 3 étant le plus élevé

EN ISO 11611

Les vêtements de protection en vertu de la norme EN ISO 11611 protègent pendant le soudage et contre les éclaboussures de métal fondu et les étincelles, ainsi que contre la chaleur de convection ou rayonnante.

Cl. 1 Protègent contre les techniques et situations de soudage moins dangereuses qui produisent des éclaboussures et une chaleur rayonnante limitée. Projections de métal 15 gouttes. Chaleur rayonnante 7 secondes.
(A1) Propagation limitée des flammes
Cl. 2 Protègent contre les techniques et situations de soudage plus dangereuses qui produisent davantage d’éclaboussures et plus de chaleur rayonnante. Projections de métal 25 gouttes. Chaleur rayonnante 16 secondes.
(A2) Propagation limitée des flammes, inflammation des bords

EN 1149-5

Vêtements de protection avec propriétés antistatiques. Ces vêtements protègent contre une brusque décharge d’énergie électrostatique quand il y a un risque que des étincelles statiques puissent enflammer un milieu inflammable ou explosif.
L’utilisateur doit être correctement relié à la terre, par exemple en portant des chaussures appropriées, et les vêtements doivent être en contact avec le corps.

FprEN 61482-2

Les vêtements de protection en vertu de la norme EN 61482-1-2 protègent contre les dangers thermiques résultant d’un arc électrique. La norme indique que ces vêtements protègent contre les arcs électriques et elle est subdivisée en 2 classes.

Cl. 1 Protection contre les arcs électriques de 4 kA
Cl. 2 Protection contre les arcs électriques de 7 kA

EN ISO 14116

Les vêtements de protection en vertu de la norme EN ISO 14116 protègent contre le contact de courte durée avec la chaleur et le feu. Si une protection contre une chaleur d’une plus longue durée est nécessaire, des normes telles que EN ISO 11612 sont plus appropriées. La norme est subdivisée en 3 groupes.

EN 13034-6

Les vêtements de protection en vertu de la norme EN 13034-6 protègent contre les éclaboussures de produits chimiques liquides et sont conçus pour être utilisés lorsque le risque est suffisamment faible, et lorsqu’une protection totale contre le liquide n’est pas nécessaire, donc quand l’utilisateur est en mesure d’agir en temps utile une fois ses vêtements contaminés. Un faible risque est par exemple une exposition potentielle à des quantités minimes de spray ou à des projections occasionnelles en faibles quantités.

Ce produit a été testé avec les produits chimiques suivants :
  • acide sulfurique dilué à 30 %
  • soude caustique diluée à 10 %
  • diméthylbenzène
  • xylène
  • butanol-1
  • acide phosphorique dilué à 10 %

EN ISO 13688

Exigences générales imposées aux vêtements de protection.



Déclaration de conformité

Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus.

J'accepte